Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le relais féminin du 4x100 m a débarqué à Rio en pleine confiance, Le départ de Mujinga Kambundji semble déjà oublié, et l’avenir s’annonce radieux.

Ces JO n"arrivent-ils pas trop tôt pour les jeunes Salomé Kora (22 ans), Sarah Atcho (21 ans) et Ajla Del Ponte (20 ans) ? " Non ", répond sans attendre Sarah Atcho. " Notre fraîcheur est un avantage. Nous aurons certainement plus d"expérience en 2020 à Tokyo. Mais nous aurons aussi moins le goût du risque. Et nous serons plus fatiguées ", rigole-t-elle.

Laurent Meuwly partage l"avis de la pétillante Vaudoise. " Si je me souviens bien, aux JO de Londres, la moyenne d"âge des relayeuses était similaire à celle de l"équipe actuelle ", souligne le coach du relais Laurent Meuwly. " Aujourd"hui, ses membres brillent toutes en individuel, que ce soit en sprint (réd : Mujinga Kambundji) ou même sur les haies (Lea Sprunger sur 400 m haies) ", avance-t-il.

Après le départ de Mujinga Kambundji, rien ne fut aisé pour les relayeuses du 4x100 m. " Ce fut très difficile à gérer, jusqu"à notre première sortie à Genève où nous avons prouvé notre potentiel en réussissant 43""20 ", explique Laurent Meuwly. Et lors des Championnats d'Amsterdam, les Suissesses ont établi un nouveau record de Suisse en 42''87.

" Il y avait auparavant beaucoup de pression. On se demandait ce qu"on valait, et tout le monde disait qu"on n"avait aucune chance de briller sans Mujinga ", continue-t-il. " Il y avait de la déception et de la frustration car les observateurs ne tenaient pas compte du travail accompli et pensaient qu"un individu changeait tout dans une équipe. La course de Genève a libéré les filles. "

A Rio, l"objectif est plutôt simple : une qualification pour la finale. " Il y a seulement 16 équipes en lice. Le niveau est donc très, très élevé ", rappelle Laurent Meuwly. " J"espère qu"on pourra avant tout être avant tout satisfait de notre prestation, que l"on effectuera des passages de témoin propre et que notre course sera à la hauteur du record de Suisse. Si on évolue au niveau d"Amsterdam, on devrait pouvoir se retrouver en finale. Ce serait une grande satisfaction ", lâche le Fribourgeois.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.








Teaser Longform The citizens' meeting

Teaser Longform The citizens' meeting

1968 en Suisse

ATS