Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Lausanne étend les horaires de son dispositif antidrogue

Depuis le 15 juin 2018, la police est davantage présente en six points chauds de Lausanne pour lutter contre le deal de rue. Chauderon est un des sites concernés (archives).

KEYSTONE/JEAN-CHRISTOPHE BOTT

(sda-ats)

Cent jours après l'introduction du dispositif de lutte contre le deal de rue à Lausanne, la Municipalité annonce qu'elle étendra les horaires de la présence policière. Les forces de l'ordre seront à pied d'oeuvre de 7h00 à 23h00 en lieu et place de 8h00 à 22h00.

Ce renforcement de la présence policière entrera en vigueur le 14 janvier prochain, indique vendredi la Ville qui veut ainsi maintenir la pression. Outre ces deux heures supplémentaires quotidiennes dans six secteurs clés, l'exécutif annonce "des actions répressives spécifiques".

Des unités spéciales comme les brigades cycliste et canine ainsi que des membres de la police judiciaire continueront à oeuvrer. Objectif: empêcher les dealers de s'installer dans de nouveaux quartiers.

Réussite

Côté bilan, la Municipalité se montre satisfaite. Si les vendeurs de drogue "tentent régulièrement de reprendre pied sur le terrain", elle estime que ces premiers 100 jours sont une réussite.

Au niveau des chiffres, le nouveau dispositif a permis plus de 170 opérations spéciales et 250 interpellations. Il a mobilisé l'équivalent de plus de 40 policiers.

Pour rappel, six points chauds de la capitale vaudoise sont au coeur de ce renforcement policier: Chauderon, Maupas-St-Roch, Bel-Air et passerelle de l'Europe, gare-Petit-Chêne, Rue de Bourg-St-François et Riponne-Tunnel.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.