Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

La dessinatrice Anna Sommer signe l'affiche de cette 13e édition.

Anna Sommer pour BDFIL

(sda-ats)

BDFIL joue la carte de la découverte pour sa 13e édition. Anna Sommer, pionnière en Suisse de la nouvelle bande dessinée, est l'invitée d'honneur du festival lausannois. Une douzaine d'expositions et une centaine d'auteurs sont annoncés du 14 au 18 septembre.

La parution de "Damen Dramen" en 1996 a révélé Anna Sommer comme une artiste incontournable de la scène indépendante. BDFIL consacre une rétrospective à cette illustratrice atypique qui dessine au scalpel et dont les papiers découpés évoquent l'estampe japonaise. Une Zurichoise dont les liens avec Lausanne sont anciens: elle a notamment créé une affiche pour la Dolce Vita en 1991.

"Anna Sommer défend la nouvelle bande dessinée. C'est un talent qui demande à être découvert. Je pense que c'est une des vocations du festival. Il est important de montrer que la bande dessinée suisse, ce n'est pas que Cosey ou Derib", a expliqué mercredi à l'ats Dominique Radrizzani, directeur artistique de BDFIL.

Les chats de Steinlen

L'autre invité d'honneur du festival, plus grand public, est le chat. Le festival veut rappeler que la première planche de BD publiée par un Lausannois date de février 1884 et est signée Théophile-Alexandre Steinlen (1859-1923), le peintre de l'engagement social et des chats, qui en possédait d'ailleurs 17.

BDFIL a demandé à 50 artistes une planche sur le modèle des travaux de Steinlen mettant en scène des chats. "Des artistes qui ne viennent pas de la BD se sont prêtés au jeu, et aussi des mangakas, ce qui est rarissime dans des projets de commande", a expliqué Dominique Radrizzani.

Histoire suisse décoiffante

Autre univers avec "V pour Vertigo": cette exposition revient sur la déferlante de scénaristes du Royaume-Uni qui ont revisité le genre du comics américain, en lui donnant une dimension littéraire. Pour l'exposition "A fond le slip!", quinzième album des aventures de Titeuf à paraître cet été, Zep dévoilera son travail de préparation.

Le Flamand Herr Seele racontera sur un panorama de 20 mètres de long une sorte d'histoire de la Suisse pour les nuls. Avec son héros déjanté, Cowboy Henk, il retracera l'histoire géopolitique et artistique du pays, de la traversée des Alpes par Hannibal jusqu'à Jean-Luc Godard et Titeuf.

Mix & Remix et Pajak

Le festival rendra un "petit" hommage à Mix & Remix, décédé en décembre dernier. En attendant de présenter quelque chose de "plus construit d'ici quelques années", a annoncé M. Radrizzani. Le musée de Pully consacrera une exposition à Frédéric Pajak. Au menu encore: animations pour les enfants, dédicaces et concours, entre autres.

BDFIL investira, cette année encore, plusieurs espaces du centre-ville, autour de l'ancien cinéma Romandie. La recherche d'un lieu dédié à l'accueil du festival est toujours en cours. "On réfléchit. La question est posée, la réponse est beaucoup plus difficile à fournir", a concédé Frédéric Sardet, chef du service des bibliothèques et archives de la ville. Le budget de la manifestation avoisine les 800'000 francs, payés pour moitié par la ville.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS