Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Lausanne - UNIA et l'UDC organisent le 4 décembre un congrès national au Palais de Beaulieu à Lausanne. Le syndicat craint que cette proximité ne crée des étincelles une semaine seulement après la votation fédérale sur le renvoi des criminels étrangers.
UNIA combat cette initiative lancée par l'UDC. "Vendredi dernier, le syndicat nous a fait savoir qu'il ne souhaitait pas que son congrès se déroule simultanément et sur le même site que celui de l'UDC", a expliqué jeudi à l'ATS Me Jean-Philippe Rochat, président de Beaulieu Exploitation, confirmant un article de "24 Heures".
Interpellés, les responsables du centre de congrès sont "en train de finaliser des propositions" qu'ils soumettront "aux uns et aux autres". Ils pourraient proposer un autre endroit ou des aménagements sur le site qui permettrait d'éviter que les délégués ne se croisent, voire même ne se voient, a précisé M. Rochat.
Les deux congrès sont prévus sur le même site, mais pas dans le même immeuble: l'un dans le bâtiment principal, l'autre dans les halles nord. "Nous pensions qu'un parti gouvernemental et un partenaire syndical sérieux pouvaient débattre à 300 mètres de distance sans que cela crée des explosions", a relevé Me Rochat.
"Mais lorsqu'on souffle sur la braise et qu'on en fait un thème politique, cela devient un problème", a-t-il reconnu. Pour rappel, en 2007, une visite de Christoph Blocher au Comptoir suisse à Beaulieu avait provoqué d'importantes échauffourées avec des casseurs. L'élu UDC était alors conseiller fédéral.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS