Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Les activistes de l'association Pour l'égalite animale PEA entendaient dénoncer le sort réservé aux animaux dans les abattoirs.

KEYSTONE/CHRISTIAN BRUN

(sda-ats)

Des activistes de l'association PEA recouverts de sang se sont enfermés dans des barquettes de viande géantes samedi après-midi sur la Place de la Palud, au centre-ville de Lausanne. Ils dénonçaient le sort réservé aux animaux dans les abattoirs.

Les militants entendaient exprimer leur désapprobation quant à la consommation de produits carnés. "Cette action permet aux passants de reconnecter les barquettes de viande aux animaux, qui ont comme nous un intérêt à une vie longue et heureuse", explique Fabien Truffer, porte-parole de l'association Pour l'égalité animale (PEA), cité dans un communiqué.

"Notre société est contre la violence, alors que les abattoirs sont la concrétisation la plus parlante de cette notion. Il est temps de les fermer tous", relève encore l'activiste. Au total, une cinquantaine de militants étaient présents, a constaté l'ats.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.








Teaser Longform The citizens' meeting

Teaser Longform The citizens' meeting

1968 en Suisse

ATS