Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Lausanne - Des activistes de Greenpeace ont réussi à perturber l'assemblée générale de Nestlé à Lausanne. Après avoir aménagé à la tronçonneuse deux ouvertures dans le toit de la halle, deux militants sont descendus en rappel avec un panneau dénonçant l'usage d'huile de palme.
Déguisés en orangs-outans, les militants ont demandé aux actionnaires de Nestlé d'"accorder une pause" aux singes indonésiens, victimes de la déforestation au profit de l'huile de palme. Greenpeace fait ainsi référence à la publicité pour une barre chocolatée du géant alimentaire suisse dont la production utilise de l'huile de palme.
Dans un communiqué, Greenpeace a indiqué vouloir protester contre l'utilisation de l'huile de palme issue de la destruction de la forêt pluviale indonésienne et des tourbières.
Si Nestlé a résilié son contrat de livraison avec Sinar Mas, plus grand producteur indonésien d'huile de palme, le groupe continue de s'approvisionner auprès de fournisseurs traitant avec Sinar Mas, affirme Greenpeace.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS