Une double exposition invite à découvrir l'univers complexe de l'odorat à Lausanne. Le Musée de la main explore les liens entre olfaction et émotions. Le mudac s'intéresse au monde de la parfumerie. A voir et sentir dès vendredi.

Avec "Quel flair ! Odeurs et sentiments", le Musée de la main propose une approche pluridisciplinaire convoquant les neurosciences, la sociologie, la philosophie et l'histoire. L'exposition, ouverte jusqu'au 23 février 2020, révèle la connexion intime entre l'odorat et nos affects ainsi que son rôle méconnu dans la communication sociale, explique jeudi le musée.

Quelle senteur provoque quel sentiment dans quelle partie du monde ? Est-il facile de reconnaître et de nommer une odeur ? Sommes-nous tous attirés par les mêmes parfums ? Des modules interactifs permettent d'aborder ces questionnements. Et des installations artistiques font dialoguer art et sciences.

Treize parfumeurs

Le mudac plonge dans le monde de la création des parfums, un art appliqué et une industrie complexe. L'exposition "Nez à Nez. Parfumeurs contemporains" vise à cerner la complexité de ce métier à travers l'univers de treize parfumeurs internationaux.

Le grand défi, pour le musée, a consisté à rendre tangible l'immatérialité de l'odeur, dans un contexte muséologique où le visuel prime. Les concepteurs ont ainsi imaginé six installations olfactives, à découvrir d'ici au 16 juin prochain.

Publication commune

Les deux institutions lausannoises proposent une série d'événements complémentaires, comme des ateliers pour enfants ou adultes, des visites commentées et des conférences. Un ouvrage commun est publié. Il retrace et enrichit les expériences olfactives présentées dans les expositions, expliquent les deux musées.

Mots clés

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.