Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

La Pontaise reste le paradis des sprinters. Même en l'absence de cracks comme Usain Bolt ou Justin Gatlin, les "pur-sang" ont encore fait parler la poudre à Athletissima.

La double championne olympique jamaïcaine Elaine Thompson s'est imposée sur 100 m en 10''78 et le Néerlandais Churandy Martina sur 200 m en 19''81.

Les athlètes, dont une bonne partie sont apparus un peu las quatre jours après la fin des JO de Rio, avaient gardé le meilleur pour la fin. Les cerises sur le gâteau ont été posées par deux hommes frustrés de podium au Brésil. Martina s'était classé 5e du 200 m, à 0''02 du podium, et Ayanleh Souleiman 4e du 1500 m. Or, le Djiboutien a créé la grande surprise chronométrique de cette soirée lausannoise disputée dans des conditions météo parfaites. En 2'13''49, le protégé du plus que sulfureux coach Jama Aden, arrêté récemment en Espagne pour trafic de produits dopants, a réalisé le 6e temps de l'histoire sur 1000 m. Tout en savourant, "tranquillement", sa victoire sur les 20 derniers mètres. Le 1000 m est assez peu couru mais Souleiman l'a remporté avec classe!

Elaine Thompson a fait honneur à sa réputation de nouvelle reine du sprint. La championne olympique de Rio du 100 et 200 m a doublement du mérite: les sprinteuses ont couru deux fois, après avoir été rappelées pour un faux départ très difficile à identifier, les athlètes - à l'exception notable de Thompson justement - n'ayant pas entendu le rappel du starter. Dans ces conditions, le chrono de la Jamaïcaine de 24 ans (10''78) prouve non seulement qu'elle en a sous le "capot", mais aussi que sa résistance est à toute épreuve.

A défaut de meilleure performance mondiale de la saison, le public a pu assister à un record du meeting, à la perche. Il n'a pas jailli de la gaule de Renaud Lavillenie, qui n'a pas dépassé 5m72 (2e), mais de celle de Sam Kendricks. L'Américain, médaillé de bronze aux JO de Rio, a été épatant de constance pour s'imposer avec 5m92. Soit 1 cm de plus que l'ancien record de La Pontaise que détenait son compatriote Brad Walker.

Kendra Harrison avait à coeur de prendre une petite revanche après sa non-sélection pour les JO Rio. L'Américaine, éliminée dans la course aux Jeux pour avoir manqué le "top 3" aux sélections américaines, a fusé en 12''42 sur 100 m haies. Un chrono de valeur, un mois pile après son inattendu record du monde du meeting de Londres (12''20).

Asafa Powell se rapproche encore de la barre symbolique des 100 courses de cent mètres avalées en moins de 10 secondes. Le métronome jamaïcain a fusé en 9''96, son 96e chrono "légal" (avec vent régulier) en carrière.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.








Teaser Longform The citizens' meeting

Teaser Longform The citizens' meeting

1968 en Suisse

ATS