Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Après 377 jours de disette, Lausanne a enfin retrouvé le goût de la victoire à la Pontaise. Les Vaudois se sont imposés 2-1 devant les Young Boys.

C'est Gonzalo Zarate, un ancien des... Young Boys, qui a offert à la 92e minute ce but presque historique à ses couleurs après dix-huit matches de Super League sans une seule victoire à domicile. La dernière avec été obtenue le 2 octobre 2016 devant Lugano (4-1).

Le but de Zarate, inscrit de la tête sur un centre de Benjamin Kololli, vient pratiquement de nulle part dans la mesure où les Lausannois ont passé une grande partie de la seconde période dans leurs trente derniers mètres. Mais après l'égalisation aussi inéluctable que méritée de Fassnacht à la 67e minute, ils ont presque par magie trouvé un dernier souffle pour porter enfin à nouveau le danger devant la cage adverse et pour arracher cette victoire qui confirme le redressement de l'équipe amorcée bien avant la pause de l'équipe de Suisse.

Il récompense également le coaching gagnant de Fabio Celestini. Le passeur et le buteur de la 92e minute sont, en effet, sortis du banc.

Cette défaite des Young Boys fait, bien sûr, les affaires du FC Bâle qui revient à cinq points du leader. Au Cornaredo, le Champion en titre s'est imposé 4-0 devant un FC Lugano qui concède un cinquième revers de rang en championnat. Malgré le soutien de son président, Pierliugi Tami doit au plus vite briser cette spirale de la défaite s'il veut "survivre". Le match de la vérité pour l'ancien entraîneur de l'équipe de Suisse M21 sera peut-être celui de dimanche prochain à Tourbillon.

Les Bâlois ont marqué par Petretta (19e), après un très beau travail de Bua, par leur dernière recrue Ajeti (39e), par Elyounissi (74e) et par Itten (86e). A quatre jours de leur rencontre de Ligue des Champions à Moscou face au CSKA, les Rhénans ont fait le plein de confiance. Raphaël Wicky a fait le pari de ménager Dimitri Oberlin au Cornaredo. Comme s'il le "réservait" uniquement pour la Ligue des Champions après son fabuleux récital devant Benfica.

Ce dimanche, le FC Zurich peut revenir à 2 points des Young Boys s'il s'impose à Thoune.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS