Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Légèrement favori, Berne a remporté le septième match de sa série de quarts de finale contre le LHC 2-1 ap. Les Bernois se qualifient du coup pour les demi-finales où ils affronteront Davos dès mardi.

Dans l'autre demi-finale, Genève-Servette s'en ira à Zurich.

Les Vaudois espéraient un miracle. Ils ne souhaitaient pas terminer de la même manière leur saison que l'exercice précédent. Le LHC avait été battu 1-0 au Hallenstadion face au futur champion Zurich. Cette fois-ci, les hommes de Heinz Ehlers ont franchi un petit palier supplémentaire en ne cédant devant l'équipe dirigée par Guy Boucher qu'en prolongation sur une réussite de Joensuu à la 70e.

Avant cette issue fatale aux Vaudois, les Bernois avaient frappé très tôt, dès la 5e minute. Le puck est revenu sur la palette de Bertschy qui a décoché un tir imparable dans la lucarne de Huet. Ce but a eu le chic de débrider la partie. Contraints de marquer, les Lausannois se sont montrés plus entreprenants qu'à l'accoutumée. Sans succès. Et malheureusement pour eux, ils ont dû composer sans Alain Miéville renvoyé au vestiaire à la 16e pour une crosse malencontreuse au visage de Scherwey.

Nerveux en dépit de leur avantage au tableau d'affichage, les Ours se sont raccrochés à un hockey sérieux et sans la moindre extravagance. On ne peut pas affirmer que Marco Bührer a dû sortir le grand jeu devant les offensives lausannoises, mais le dernier rempart bernois n'est pas apparu très serein au fil de la rencontre.

Tout s'est accéléré dans la dernière minute de la troisième période. Avec un homme de plus sur la glace et Huet revenu sur le banc, le LHC a trouvé la faille grâce à Pesonen sur une passe subtile de son compatriote Hytönen. Mais les Bernois ont touché le poteau par Ritchie à dix secondes du terme des soixante minutes.

Au final, ce sont pourtant les joueurs de Guy Boucher qui ont levé les bras au ciel en attaquant davantage que les Vaudois. Et les Lausannois de nourrir encore une fois des regrets pour être passés si près d'un exploit retentissant. Le LHC fait trembler les grands, mais il manque toujours ce soupçon de réussite et peut-être de talent pour passer d'une défaite très honorable à une victoire majuscule.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS