Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Lausanne a réussi l'exploit de battre Berne 2-1 à Malley dans l'acte VI des quarts de finale. Les Vaudois ont donc droit à un 7e match décisif samedi à Berne.

Guy Boucher l'avait dit mardi soir à l'issue du cinquième acte, une équipe désespérée est toujours très dangereuse. Contraint de l'emporter pour continuer de rêver à une qualification pour les demi-finales, le LHC a joué son rôle d'animal blessé à la perfection. Surtout que les Vaudois ont en plus attendu d'être menés 1-0 pour libérer la bête furieuse qui sommeillait en eux.

Car Berne est parvenu à ouvrir le score à la 39e alors que Lausanne venait de tuer sa troisième infériorité numérique d'affilée. Sur un rebond derrière la cage, Pascal Berger a bondi pour donner ce premier but à ses couleurs. le tournant du match a eu lieu en toute fin de tiers médian. Martin Plüss a eu la mauvaise idée de laisser sa crosse traîner près du visage de Miéville. Quatre minutes de pénalité pour le top scorer bernois et des Lausannois tout de suite capables de mettre de la pression dès l'entame de la troisième période. En 150 secondes, Herren et Pesonen ont frappé deux fois. Un cap importantissime pour des Lions peu habitués à un tel festival de buts.

Et Lausanne a su gérer cette longueur d'avance lors des dernières minutes. Dépassés mardi, les hommes de Heinz Ehlers ont paru revigorés au cours de cette partie. Mais les Lausannois devront compter sur la chance et sur un Cristobal Huet stratosphérique pour espérer sortir des Ours qui seront eux aussi dans une situation désespérée.

Comme Lausanne l'an dernier, Bienne a réussi un fort joli coup en arrachant un septième match dans sa série face à Zurich. Les Seelandais se sont imposés 3-1 dans leur vétuste Stade de glace. A l'instar de ce qu'ils ont montré tout au long de la saison, les Biennois n'ont jamais lâché malgré la supériorité technique affichée par les Zurichois. Arlbrandt a justifié son maillot de top scorer en marquant à deux reprises (le 1-0 et le 3-1 dans la cage vide). Les Bernois ont surtout su contenir les assauts des ZSC alors que le score était de 1-1 après l'égalisation de Geering (45e). Samedi au Hallenstadion, Kevin Schläpfer et ses hommes essaieront de se payer la tête du champion sur sa glace. Ce serait assurément un immense exploit, mais les Seelandais en sont capables.

Davos a de son côté validé son ticket pour les demi-finales en battant Zoug 4-3. Les Grisons ont remonté un débours de deux buts concédé au terme du tiers initial. Lindgren et Paulsson par deux fois ont retourné la situation au cours du deuxième vingt. Axelsson a ajouté un quatrième but à la 43e et le deuxième goal de Bouchard à la 49e n'a rien changé.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS