Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Dans une 50e journée de remplissage, les 2 clubs lémaniques se sont inclinés. Lausanne a perdu 4-1 contre Ambri-Piotta et Genève s'est incliné 3-0 à Rapperswil. Fribourg a lui plié 3-0 contre Kloten.

On connaît désormais l'agencement de tous les quarts de finale des play-off. Avant cette 50e journée, il n'y avait qu'une seule certitude avec le premier Zurich opposé au 8e Bienne. Dès samedi, Lausanne affrontera Berne, Genève-Servette se rendra à Lugano et Zoug recevra Davos.

Sans mordant depuis leur succès en finale de la Coupe de Suisse, les Ours ont stoppé l'hémorragie en allant signer une jolie victoire 4-2 à Bienne. Les hommes de Guy Boucher ont ainsi mis fin à leur série négative de quatre défaites consécutives. Face à une équipe seelandaise heureuse d'être en play-off, les joueurs de la capitale ont pris les devants par Alain Berger et Kobasew. Bienne s'est rebellé et a égalisé en moins de deux minutes. Mais les Ours ont retroussé les manches pour finalement l'emporter grâce à Holloway et Gragnani.

Sans Pettersson et plusieurs titulaires annoncés malades, Lugano est tout de même parvenus à prendre le meilleur sur le leader Zurich 3-2. Les Tessinois ont pu compter sur un excellent Lunis Klasen, double buteur et passeur sur le 3-2 décisif de Simek à la 59e. A Davos, Zoug a retourné la situation en l'espace de 81 secondes. Menés 2-1, les joueurs de Harold Kreis ont scoré par Suri et Martschini. Ils se retrouveront samedi pour un quart de finale particulièrement indécis.

Sous la barre, le calendrier a voulu que Fribourg affronte Kloten. Le 9e contre le 10e séparés par trois points avant cette ultime rencontre de la saison régulière. Deux équipes qui ont dû se remotiver en essayant d'oublier la déception d'une non-participation aux play-off. Eh bien ce sont les Aviateurs qui ont fait preuve de davantage de résilience en gagnant 3-0. Autour d'un Martin Gerber étincelant, les Zurichois ont livré une performance de choix face à des Dragons qui ont accumulé maladresses et malchance. Praplan a frappé à la 14e et Brady Murray a inscrit le but de la sécurité à 4 contre 4 à la 45e. Le fils d'Andy Murray a profité d'une sortie de Benjamin Conz pour effacer le portier jurassien et glisser le puck derrière la ligne des buts fribourgeois. Très nerveux et remuant sur son banc, Gerd Zenhäusern va devoir remodeler le moral de ses troupes avant de recevoir Ambri-Piotta samedi lors du premier match du tour contre la relégation.

Ambri-Piotta est de son côté apparu parfaitement concentré sur son sujet à Malley. Les Léventins ont dominé le LHC 4-1. Il faut dire que le seul enjeu qui pouvait un tant soit peu faire vibrer les joueurs de Heinz Ehlers était d'offrir un joli spectacle au public lausannois. Assurés d'être septièmes, les Lions se sont contentés du service minimum sans afficher une réelle envie. La tête aux play-off, ils ont laissé Inti Pestoni réaliser un petit festival. Le petit attaquant tessinois a réussi un doublé.

Dans une situation similaire à celle de son voisin lémanique, Genève-Servette ne s'est pas déplacé à Rapperswil avec le coeur très vaillant. Résultat, les Saint-Gallois se sont imposés 3-0. Titularisé pour la première fois dans les buts genevois, Gauthier Descloux n'a pas franchement été avantagé par les circonstances. Peu voire pas concernés, les Grenat ont patiné plus qu'ils n'ont joué. Et Chris McSorley a envoyé des joueurs de son quatrième bloc lors des power-plays, signe que l'Ontarien n'avait pas franchement envie de griller ses étrangers. Malgré cette prudence, les Aigles ont vu Tom Pyatt rejoindre le vestiaire à la 33e. Mais peut-être que le staff servettien n'a voulu prendre aucun risque.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS