Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Lausanne est à un succès d'un huitième titre de champion de Suisse.

Les Vaudois, dont le dernier sacre remonte à 2008, sont allés s'imposer 3-1 sur le terrain de Näfels et mènent 2-0 en finale des play-off de LNA messieurs. Ils bénéficieront d'une première opportunité de conclure la série dimanche devant leur public de Dorigny.

Vainqueur 3-0 dimanche dernier en terre lausannoise, le LUC a une nouvelle fois maîtrisé son sujet face à une équipe de Näfels contrainte de disputer ses matches à domicile à Glaris pour cette série prévue au meilleur des cinq matches. La perte du troisième set, dans lequel les hommes du coach Massimiliano Giaccardi ont brièvement pris l'avantage (10-9) après s'être retrouvés menés 2-6, ne fut qu'un accident de parcours.

Le capitaine Julien Carrel et ses équipiers ont nettement dominé les débats dans la première et la deuxième manche, prenant à chaque fois rapidement le large (ils ont mené 5-1 dans le set initial et 6-1 dans le deuxième). Et ils ont parfaitement su se reprendre dans le quatrième set, forçant la décision en inscrivant quatre points consécutifs pour faire passer le score de 7-7 à 11-7.

Les deux meilleurs joueurs lausannois ont fait la différence à cet instant. Le MVP de la saison Adrien Prével a montré la voie à suivre en réussissant un smash en total déséquilibre sur le point du 9-7 avant de donner quatre longueurs d'avance à son équipe sur un bloc. Jonas Kvalen a ensuite pris le relais, alignant les attaques imparables. La défense glaronaise n'a d'ailleurs jamais trouvé la solution pour contrer le bras gauche du Norvégien qui, comme un symbole, a converti la deuxième balle de match du LUC sur une diagonale.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS