Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Lausanne s'incline au Tessin, Genève se paie encore Fribourg

Lausanne et Fribourg n'ont pas bien négocié le 22e journée de NL. Les Vaudois bouclent leur week-end sur un 2e revers en s'inclinant 2-1 à Ambri, alors que Fribourg enchaîne une 3e défaite.

Depuis la remontée du LHC en National League, les victoires à Ambri se comptent sur les doigts d'une seule main. Et en plus, pas besoin d'user beaucoup de doigts. Deux succès en treize matches pour le club vaudois à la porte du Gothard. Après samedi soir, cela fait deux sur quatorze. Mais le LHC ne peut s'en prendre qu'à lui-même et en vouloir un peu à Benjamin Conz.

Une perte de puck stupide de Kenins à la ligne bleue léventine a permis à Marco Müller d'ouvrir la marque à la 14e. Frick a égalisé à la 33e, mais Zwerger a pu battre une deuxième et dernière fois Boltshauser à la 36e à 4 contre 4.

Durant le troisième tiers, Lausanne a poussé. Lausanne a campé de longues minutes dans la portion de glace léventine. Lausanne a tiré au but. Lausanne a même sorti son gardien dans les deux dernières minutes. Mais Lausanne s'est heurté à un Benjamin Conz à son affaire. Et Ville Peltonen de clore son week-end avec deux défaites après une série de huit succès.

Passe difficile également pour Fribourg-Gottéron qui signe une semaine à zéro point après sa défaite 5-3 face à Genève-Servette. Tout l'inverse des Aigles qui ont réussi une semaine pleine avec neuf points sur neuf possibles.

Genève va mieux

Mais les Genevois semblent avoir trouvé la bonne formule face aux Dragons, puisqu'ils signent une quatrième victoire en quatre duels (victoire 5-3). Mais ce dernier duel a été plus émotionnel que les autres. Il faut dire que les arbitres ont joué de leur sifflet en punissant Eliot Berthon et Julien Sprunger de cinq minutes de prison assorties d'une pénalité de match automatique et ce alors que le score était de 2-0 en faveur des Grenat. Mais c'est pourtant Fribourg qui va revenir malgré l'absence de son capitaine. Et en seize secondes! Slater à 17 secondes de la première sirène et Miller à 0''5 de ce même signal sonore ont redonné vie à Gottéron.

Sauf que l'équipe de Chris McSorley n'a pas eu le moral entamé par ce coup du sort et les Aigles ont repris leurs aises. Le but de Micflikier, tombé à la 59e n'aura servi qu'à attiser les regrets des locaux.

Bienne toussote

Bienne aussi traverse une période mouvementée. Après trois défaites, les Seelandais avaient bien envie de relever les bras au ciel au terme d'un match. Seulement les Biennois ont été piégés à domicile par Zoug en fin de match. L'EVZ s'est imposé 3-2 à la 58e sur un but en power-play de Roe. Les Bernois menaient pourtant 2-1 après deux tiers grâce à deux réussites de Damien Brunner et Ramon tanner, auteur de son premier but en National League. mais une pénalité contre Robbie Earl a permis aux Zougois de profiter de leur avantage numérique pour empocher les trois points.

Dans le genre embarrassant, on ne pourra pas faire mieux que Lugano, défait 6-3 à Rapperswil. Impressionnants la veille contre Fribourg, les hommes de Greg Ireland ont peut-être cru que le voyage en terres saint-galloises ne serait pas trop contraignant. Quant au leader Berne, il aura été éphémère. Les Ours ont été battus 3-1 dans le derby bernois par Langnau. Au classement, c'est désormais Zoug qui est en tête avec une longueur d'avance sur Langnau et Berne.

Mots clés

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.