Navigation

Lausanne se ressaisit et éteint Langnau, Bienne confirme

Ce contenu a été publié le 12 mars 2019 - 22:36
(Keystone-ATS)

Lausanne a relevé la tête lors du deuxième match des quarts de finale des play-off. Les Vaudois ont dominé Langnau 3-0 pour recoller à 1-1 dans la série.

Lausanne devait se reprendre et Lausanne s'est repris. De la plus belle des manières. Giflés par Langnau samedi lors du premier match des quarts de finale, les hommes de Ville Peltonen savaient qu'ils n'avaient pas franchement droit à l'erreur dans l'Emmental. Les Lausannois ont donc récupéré l'avantage de la glace en livrant une partie proche de la perfection.

Dominés physiquement lors de la première partie, les Vaudois ont bien retenu la leçon. Les Lions avaient promis d'être moins frileux dans les duels, ils ont tenu parole. A tel point que les Bernois ont donné l'impression de n'avoir aucune solution face à des Lausannois à la hauteur de leur classement en saison régulière. En ne cherchant pas la difficulté, Jeffrey & Cie ont posé des problèmes insolubles aux Tigres. Lors des deux premiers tiers, les hommes d'Heinz Ehlers n'ont inquiété le gardien Zurkirchen qu'à neuf (!) reprises. Le dernier rempart vaudois signe au passage un joli blanchissage en play-off.

Le match bien en mains, les Lausannois n'ont jamais paniqué. Bien dans leur jeu et dans leur tactique, les pensionnaires de Malley ont également retrouvé leur discipline. Maladroits et imprécis dans leurs interventions samedi soir, ils ont nettoyé leur jeu pour en ôter toutes les scories et éviter notamment les pénalités stupides. Ils ont aussi su titiller le Canadien Chris DiDomenico, prompt à sortir de son match lorsqu'on le chatouille de trop près.

Les Lions devront maintenant répéter cette performance jeudi à domicile pour passer devant.

Bienne et Zoug confirment

Bienne se pose vraiment en bête noire d'Ambri-Piotta. Vainqueurs de leurs quatre duels en saison régulière, les Seelandais sont allés s'imposer 3-2 à la Valascia pour mener 2-0 dans la série. On pensait partir en prolongation, mais Hügli en a décidé autrement en trompant Conz à la 58e. Les Biennois ont beaucoup de mérite puisqu'ils tiraient de l'arrière 2-1 à la 47e sur un but de Kubalik. Mais Rajala puis Hügli ont permis aux hommes d'Antti Törmänen de renverser la vapeur et de se présenter jeudi à domicile avec un bel avantage.

Constat similaire pour Zoug qui n'a pas fait de détails au Tessin. Le dauphin de Berne en saison régulière s'est débarrassé de Lugano 5-1 pour lui aussi virer en tête 2-0 dans la série. La formation de Dan Tangnes, qu'on imaginait pouvoir être bousculée par les Bianconeri, semble parfaitement préparée. Et que dire de Lino Martschini! Le lutin zougois a inscrit deux buts alors qu'on l'a souvent catalogué comme un piètre buteur en play-off.

Cet article a été importé automatiquement de notre ancien site vers le nouveau. Si vous remarquez un problème de visualisation, nous vous prions de nous en excuser et vous engageons à nous le signaler à cette adresse: community-feedback@swissinfo.ch

Partager cet article