Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Lausanne a profité de la venue d'Ambri-Piotta pour passer au-dessus de la barre. Les Vaudois ont battu les Léventins 2-1 et ont marqué leur premier but en power-play.

Trente, c'est le nombre de supériorités numériques qu'il aura fallu au LHC pour inscrire un but avec un homme de plus sur la glace. En pourcents, cela donne 3,33. Une déviation subtile de Froidevaux sur un lancer de Trutmann (30e) et le LHC a enfin vaincu le signe indien. Mais Lausanne n'a pas envie de s'arrêter sur ces chiffres parce que Lausanne a surtout signé une deuxième victoire de rang.

Les Vaudois ont entamé comme il fallait cette rencontre importante pour passer du bon côté de la barre. Et la lumière est venue de la première ligne des Lions. Une récupération de Danielsson pour Hytönen qui trouve Yannick Herren, l'homme en forme de ce début de saison côté vaudois, et le LHC a pris les devants dès la 6e. Et Lausanne a poussé pour se mettre à l'abri, mais Lausanne possède un doctorat en maladresse. Et aussi un peu de poisse, puisque Antonietti et Herren ont touché le métal des buts de Zurkirchen.

Du coup, lorsqu'Ambri-Piotta a bénéficié d'un penalty à la 55e pour une faute de Rytz dans la zone de Huet, Emmerton s'est chargé de relancer les ambitions léventines. Et le LHC a eu chaud, parce qu'Ambri-Piotta a vu l'un de ses tirs rouler entre les deux lignes rouges du but de Huet. Les arbitres n'ont pas accordé le goal et Lausanne passe de la 11e à la 7e place.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS