Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Il n'existe pas de chaos de l'asile en Suisse comme l'affirme l'UDC, estime l'ancienne conseillère fédérale Ruth Dreifuss. La socialiste genevoise pense au contraire que la population serait prête à accueillir plus de réfugiés, notamment de Syrie.

"Non, certainement pas! Certainement pas!", a répondu Ruth Dreifuss dans un entretien diffusé mardi par le "Blick" à la question de savoir si l'asile est un "chaos". Il y a suffisamment de logements possibles, qui peuvent être rendus habitables. "Le bateau n'est pas plein!", lance-t-elle.

Selon Mme Dreifuss, les autorités sous-estiment la propension de la population à vouloir aider les migrants. "Chacun comprend les images, qui nous parviennent de Syrie. Elles montrent qu'une vie décente n'y est pas possible".

La socialiste genevoise a dirigé le Département fédéral de l'intérieur de 1993 à 2002. Elle a été la première femme présidente de la Confédération en 1999.

ATS