Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le glossaire se compose de vingt volumes manuscrits et de 33‘000 notes éparses.

Université de Bâle/Florian Moritz

(sda-ats)

Dormant depuis 250 ans dans les caves de la bibliothèque de l'Université de Bâle le "Grand glossaire de la langue allemande" de Johann Jakob Spreng sera bientôt accessible. Le manuscrit est en voie de numérisation et une exposition va lui être consacrée.

Ce "Grosses Glossarium der deutschen Sprache" a été rédigé par le professeur et théologien bâlois à partir de 1740 jusqu'à sa mort en 1768. Il se compose de vingt volumes manuscrits et de 33‘000 notes qui étaient placées dans des enveloppes conservées dans le désordre sous une épaisse couche de poussière, a indiqué l'Université de Bâle mercredi dans un communqué.

Avec ces 95‘000 entrées, ce glossaire allemand était le plus important de son époque. Ce n'est qu'en 1854 que le "Deutsches Wörterbuch" des frères Grimm a fait mieux. Mais l'ouvrage de Spreng n'a jamais été imprimé, faute d'acheteurs.

Depuis trois ans, une équipe de bénévoles emmenée par le professeur émérite de l'Université de Bâle Heinrich Löffler s'est attelée à la numérisation du "Glossarium". Ce travail devrait encore durer trois ans.

En attendant, la bibliothèque universitaire bâloise organise une exposition pour les 250 ans de la mort de l'érudit: du 30 mai au 1er septembre, différents ouvrages de Johann Jakob Spreng, dont une partie de son glossaire, seront visibles pour la première fois par le public.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS