Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le "New York Times" (NYT) a annoncé mardi que ses profits du quatrième trimestre 2014 avaient chuté de 47% par rapport à l'année précédente en raison notamment de coûts liés à sa restructuration et d'investissements importants sur sa plateforme Internet.

De plus en plus de ses lecteurs abandonnent la version papier du journal au profit des supports numériques et le célèbre quotidien new-yorkais n'a pas lésiné sur ses investissements pour améliorer ses versions en ligne. Le NYT comptait 910'000 abonnés à sa version numérique fin 2014, une augmentation de 150'000 sur un an, et il espère passer la barre du million en 2015.

Mark Thompson, président et directeur exécutif de Time Co., s'est dit encouragé par le nombre croissant d'abonnés à la version numérique du journal. Il a précisé que le groupe allait poursuivre ses investissements pour continuer à améliorer sa version en ligne.

Toutefois, au cours du dernier trimestre 2014, le New York Times a aussi dû faire face à des coûts croissants relatifs aux indemnités versées à ses personnels licenciés, le journal étant en pleine réorganisation de sa rédaction.

Pour le dernier trimestre 2014, le quotidien a rapporté un bénéfice de 34,8 millions de dollars, à comparer aux 65 millions de dollars pour la même période en 2013.

Pour l'année 2014 complète, les profits ont baissé de moitié, à 33,3 millions de dollars. Ses revenus ont eux légèrement augmenté à 1,59 milliard de dollars (+0,7%). En octobre, le News York Times avait annoncé son intention de supprimer 100 postes de journalistes.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS