Navigation

Le "Schwyzerörgeli", vedette de la musique populaire suisse

Le "Schwyzerörgeli", ou petit accordéon schwytzois, séduit les jeunes et a même franchi la barrière de rösti (photo d'illustration). KEYSTONE/URS FLUEELER sda-ats
Ce contenu a été publié le 15 septembre 2019 - 09:00
(Keystone-ATS)

Le "Schwyzerörgeli", ou petit accordéon schwyzois, est l'une des vedettes de la musique populaire en Suisse. Il résonnera très souvent lors de la fête fédérale qui se déroulera à Crans-Montana (VS) du 19 au 22 septembre.

Organiser la fête fédérale de la musique populaire est une gageure en Suisse, tant la définition de cette musique évolue selon les différentes parties du pays. L'événement est néanmoins organisé tous les quatre ans depuis 1971, "en faisant preuve de tolérance", sourit Markus Brülisauer, le directeur de l'association suisse de la musique populaire interrogé par Keystone-ATS.

Tous les genres de musique populaire ont leur place au sein de la fête fédérale, de la "Ländlermusik" au yodel en passant par les chorales ou les fanfares. En 2019, le Valais organise la manifestation pour la deuxième fois, après Martigny en 1987. Crans-Montana se prépare à recevoir plus de 1500 musiciens du 19 au 22 septembre et attend quelque 80'000 spectateurs, avec en point d'orgue le grand cortège du dimanche.

Planche sorcière et Hackbrett

Le yodel, mais aussi les cors des Alpes, clarinettes, contrebasses, violons, violoncelles, tympanons, "Hexenscheit" (planche sorcière), "Hackbrett" et autres cuillères en bois animeront les rues de la station valaisanne. Sans oublier le "Schwyzerörgeli".

Le petit accordéon schwyzois est typique des airs de la musique populaire en Suisse, sauf en Appenzell, où on lui préfère surtout les instruments à cordes. Il a même franchi la barrière de Rösti. "Sur environ 170 groupes qui se produiront à Crans-Montana, une bonne centaine comptent un ou plusieurs "Schwyzerörgeli", dont des groupes suisses romands", confirme Markus Brülisauer.

L'instrument séduit beaucoup les jeunes et est devenu "à la mode, comme les chemises edelweiss ou les ceintures avec des motifs de vaches". Né en 1886, le petit accordéon schwyzois est un instrument diatonique (ou bi-sonore) dont chaque bouton produit deux sons différents suivant le sens du soufflet, contrairement à l'accordéon chromatique.

Une affaire suisse alémanique

Selon Markus Brülisauer, les jeunes Alémaniques renouent avec la musique populaire depuis le début des années 2000. Cela s'explique sans doute par "un regain d'intérêt pour leur propre culture. On le constate aussi avec des chanteurs de pop ou de rock qui chantent en dialecte".

Le "Schwyzerörgeli" est de plus en plus utilisé dans la musique populaire contemporaine. À Crans-Montana, cette musique plus novatrice est encore timide et sans commune mesure avec des prestations de musiciens professionnels comme Christian Zehnder par exemple.

Même si la fête fédérale 2019 se déroule en Suisse romande, la musique populaire reste une affaire essentiellement alémanique. Sur les 10'500 membres que compte l'association suisse, 1388 proviennent de Suisse romande, 605 des Grisons et 269 du Tessin. En 2023, cela n'empêchera pas la Suisse italienne d'accueillir pour la première fois la fête fédérale, à Bellinzone.

www.cransmontana2019.ch

Cet article a été importé automatiquement de notre ancien site vers le nouveau. Si vous remarquez un problème de visualisation, nous vous prions de nous en excuser et vous engageons à nous le signaler à cette adresse: community-feedback@swissinfo.ch

Partager cet article

Joignez-vous à la discussion

Avec un compte SWI, vous avez la possibilité de faire des commentaires sur notre site web et l'application SWI plus.

Connectez-vous ou inscrivez-vous ici.