Navigation

Le 143 a sonné plus de 220'000 fois en 2017

Le 143 est toujours plus sollicité. KEYSTONE/GAETAN BALLY sda-ats
Ce contenu a été publié le 05 février 2018 - 11:20
(Keystone-ATS)

La Main Tendue continue d'être fortement sollicitée. En 2017, elle a reçu 222'263 appels téléphoniques. L'aide sur internet a progressé de près de 15%. Cette plateforme d'échange sera renforcée.

Le nombre d'hommes qui s'adressent à La Main Tendue a également augmenté de 10%. Désormais, la gent masculine représente un tiers des appels. La répartition par âge est, elle, restée stable: 80% des personnes avaient plus de 40 ans, selon un communiqué de l'association publié lundi.

Les thèmes des entretiens n'ont connu que peu de changements. Les problèmes psychiques arrivent en tête. La solitude représente 10% des appels et 20% se rapportent à des problèmes relationnels dans le couple ou la famille. Le thème du suicide a été évoqué dans 3600 entretiens (1,5%).

Aide sur Internet

L'aide sur internet a connu une nette augmentation. Elle totalise 6158 contacts, dont deux cinquièmes par mail et trois cinquièmes via des "chats". Comme les demandes de "chat" ne peuvent pas encore être toutes satisfaites faute de personnel, cette plateforme sera élargie dans la mesure du possible cette année. Ce sont surtout les jeunes qui font appel à la conversation "live" sur internet.

L'association a choisi pour cette année le thème des préjugés, une posture souvent plus nuisible que les jugements eux-mêmes. La Main Tendue entend sensibiliser tout un chacun à cette problématique et en profite pour casser certains stéréotypes qui la touchent.

Les appels reçus par le 143 ne concernent pas tous des cas de désespérance profonde. Il s'agit aussi de personnes qui souhaitent obtenir un point de vue neutre par exemple pour un problème lié au travail.

Gratuite 24h sur 24

La Main Tendue est une organisation apolitique et non confessionnelle, certifiée par le Zewo. Elle se finance à 40% avec des contributions institutionnelles et à 60% par des dons.

Elle compte 640 bénévoles qui oeuvrent dans douze postes régionaux répartis dans toute la Suisse. L'offre est gratuite et disponible 24 heures sur 24 toute l'année.

Cet article a été importé automatiquement de notre ancien site vers le nouveau. Si vous remarquez un problème de visualisation, nous vous prions de nous en excuser et vous engageons à nous le signaler à cette adresse: community-feedback@swissinfo.ch

Partager cet article

Joignez-vous à la discussion

Avec un compte SWI, vous avez la possibilité de faire des commentaires sur notre site web et l'application SWI plus.

Connectez-vous ou inscrivez-vous ici.