Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Les inscriptions pour cette première Journée suisse de la lecture à voix haute sont encore ouvertes (photo symbolique).

KEYSTONE/GAETAN BALLY

(sda-ats)

Le 23 mai, la Suisse célébrera la Journée de la lecture à voix haute. Des personnalités participeront à cet événement, soutenu par le président de la Confédération Alain Berset. Jean-Marc Richard lira un texte dans une école à Fribourg, Romaine Jean à Sion.

Plusieurs centaines de personnes prendront part à cette première Journée suisse de la lecture à voix haute. "Pour l'heure, 540 événements sont annoncés, que ce soit en famille, à l'école ou dans un lieu public comme une bibliothèque, une librairie ou dans la rue", a expliqué mercredi Bernard Utz-Wyss, coordinateur romand.

La manifestation veut rappeler l'importance de la lecture à voix haute. Lire régulièrement aux enfants renforce les liens, mais soutient également leur développement. De cette manière, "la langue écrite rentre peu à peu. Ils apprennent souvent plus facilement à lire. Mais l'objectif principal reste de donner envie", note M. Utz-Wyss.

Les inscriptions sont encore ouvertes sur internet. A partir du mois de mai, le site énumérera les événements agendés dans les régions.

Plusieurs personnalités ont accepté d'être les ambassadeurs de la journée, comme l'animateur Jean-Marc Richard, la journaliste Romaine Jean, l'entraîneur de football Gilbert Gress ou le cinéaste Lionel Baier. Cette journée devrait devenir un événement annuel, un mercredi chaque année à la fin du mois de mai.

www.journee-de-la-lecture.ch

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS