Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le 28e Festival du film de Sundance a débuté jeudi à Park City dans les montagnes de l'Utah. Il veut témoigner pendant dix jours de la "qualité" et de la "maturité" du cinéma indépendant américain, face à la puissance de l'industrie hollywoodienne.

Le festival, fondé par l'acteur Robert Redford pour donner une visibilité à la production indépendante américaine et internationale, souvent éclipsée par les grands studios, est devenu le rendez-vous incontournable des "indés", même si Hollywood y vient volontiers pour repérer les nouveaux talents.

Sundance présente cette année 117 longs métrages venus de 30 pays, parmi lesquels 45 premiers films, dont 24 en compétition, et 91 premières mondiales. Deux films suisses seront en lice, "Stick Climbing" du réalisateur Daniel Zimmermann dans la catégorie courts métrages documentaires, et la co-production italo-franco-suisse "Corpo Celeste" dans la section spotlight.

Irak et Afghanistan absents

Si les films sur les guerres en Irak et Afghanistan, très présents en 2010 et 2011, sont absents cette année, les soubresauts du monde seront bien présents dans les salles de Park City.

La révolution égyptienne sera ainsi au coeur de "1/2 Revolution", tandis que le conflit israélo-palestinien sera évoqué à travers l'histoire personnelle d'un vidéaste amateur palestinien ("5 broken cameras") ou les agissements de Tsahal dans les territoires palestiniens ("The Law in These Parts").

Stars au rendez-vous

Les grands sujets de société seront également abordés, du nucléaire ("The Atomic States of America") au système de santé américain ("Escape Fire"), en passant par la guerre contre la drogue ("The House I live In") ou la relation complexe entre homosexualité et église ("Love Free or Die").

Plusieurs grosses pointures viendront fouler les neiges de l'Utah, parmi lesquels Catherine Zeta-Jones, Zoë Saldana, Sigourney Weaver, Bradley Cooper, Richard Gere, Dennis Quaid ou Bruce Willis.

ATS