Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le deuxième tour du British Open, troisième levée du Grand Chelem de l'année, a été fortement perturbé par une pluie torrentielle vendredi matin sur le Old Course de St Andrews.

Le mauvais temps en provenance de la Mer du Nord était arrivé sur le parcours côtier à l'heure prévue par la météo, déversant des tonnes d'eau sur les fairways et les greens. Le jeu a été interrompu pendant plus de trois heures et n'a repris qu'à 10h00. L'Américain Dustin Johnson, leader après le premier tour (65, -7), et son compatriote Jordan Spieth (67), vainqueur du Masters et de l'US Open, ont commencé leur deuxième tour à 17h48 locales.

Dustin Johnson a conservé la tête, pointant à -10 après le 13e trou (-3 vendredi). Il comptait un coup d'avance sur son dauphin Danny Willett, qui a fait la meilleure opération parmi les hommes ayant déjà terminé leur deuxième parcours. L'Anglais a rendu une carte de 69, pour un total de 135. Adam Scott s'est quant à lui totalement relancé grâce à un 67 vendredi (-5). L'Australien affiche un total de 137 (5e place provisoire).

Jordan Spieth n'était en revanche pas parvenu à "décoller" vendredi. Dans le par sur ses 13 trous bouclés vendredi, il pointait toujours à -5 (15e rang provisoire). En grandes difficultés jeudi, Tiger Woods n'a par ailleurs pas opéré le redressement dont il rêvait. L'ex no 1 mondial "végète" à +5 après son 11e trou vendredi. Il n'avait réalisé que deux birdies depuis le début de l'épreuve, contre sept bogeys...

ATS