Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Manifestants islamistes et forces de l'ordre se sont affrontés ce week-end en Egypte à l'occasion du quatrième anniversaire de la révolte de 2011 qui a chassé Hosni Moubarak du pouvoir. Au moins 19 personnes, dont un policier, ont été tuées, selon des responsables.

Dans le nord du Caire, douze manifestants islamistes ont été tués dans des affrontements avec la police au Caire, a dit un responsable du ministère de la Santé. Un policier a aussi été tué et 11 ont été blessés, selon le ministère de l'Intérieur. Au total, 150 personnes ont été arrêtées en marge des rassemblements.

Six autres personnes ont été tuées à Alexandrie, la deuxième ville du pays, dans le gouvernorat de Gizeh, près du Caire, et dans la province de Baheira, dans le delta du Nil, ont souligné les forces de sécurité. L'an dernier, des dizaines de personnes ont péri lors des manifestations marquant cet anniversaire.

Photos de Mohamed Morsi

Pour marquer l'anniversaire du soulèvement populaire de 2011, les partisans de l'ex-président islamiste Mohamed Morsi avaient appelé à manifester contre l'actuel chef de l'Etat, Abdel Fattah al-Sissi. M. Morsi avait été renversé par les militaires en juillet 2013.

Les manifestants ont brandi des photos de M. Morsi, a constaté un journaliste de Reuters sur place. Les forces de sécurité sont rapidement intervenues et les ont interpellés. Samedi, une manifestante avait déjà été tuée dans la capitale égyptienne.

Selon son parti, l'Alliance socialiste populaire, elle a été tuée par les forces de sécurité. Un millier de personnes ont assisté dimanche à ses funérailles.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS