Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

L'entreprise bâloise se battait depuis plusieurs mois pour sauver ses 70 employés via la création d'une société holding (image d'illustration).

KEYSTONE/SALVATORE DI NOLFI

(sda-ats)

En grande difficulté depuis plusieurs mois, l'entreprise bâloise LIST a déposé le bilan. Insolvable, le spécialiste des machines à pétrir pour les industries chimiques et alimentaires n'a pas pu sauver ses 70 emplois.

LIST n'est pas parvenu à verser les salaires d'avril et de mai à ses employés, obligeant la société à cesser ses activités. La mise à l'arrêt définitif de son siège à Arsidorf (BL) et de ses 70 employés était inévitable, annonce vendredi l'entreprise bâloise.

Le conseil d'administration et la direction avaient tenté en vain de sauver la firme en avril par la création d'une société holding. Une piste jugée inenvisageable actuellement.

Un groupe d'investisseurs avait également montré de l'intérêt à hauteur de 6 millions de francs. Une solution que les banques créancières n'ont pas jugée acceptable.

Dans son communiqué, la direction de LIST regrette que les emplois n'aient pas pu être sauvés. Fondée en 1966, l'entreprise bâloise développait ses produits en Suisse, mais générait la quasi-totalité de ses revenus à l'étranger.

ATS