Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

La crise européenne et le franc fort ont laissé des marques dans le bilan 2011 de Ringier. Le chiffre d'affaires a reculé de 9% par rapport à 2010, à 1,147 milliard de francs. Le bénéfice net est tombé à 22,8 millions (61,8 millions en 2010).

Le groupe de presse zurichois ne se laisse pas abattre pour autant. "Sans ces facteurs, notre chiffre d'affaires se situerait au même niveau que l'année précédente", a affirmé mercredi devant les médias réunis à Zurich le nouveau directeur général Marc Walder, nommé début avril en remplacement de Christian Unger, qui a quitté l'entreprise.

Le résultat d'exploitation avant intérêts, impôts, dépréciations et amortissements (EBITDA) atteint 64 millions de francs (115 millions en 2010).

Ringier compte un grand nombre d'activités en Allemagne et en Europe de l'Est. La force du franc et la crise européenne ont particulièrement pesé. Par ailleurs, le résultat 2011 reflète également les investissements élevés du groupe.

Plusieurs tirages en baisse

Si 65% du chiffre d'affaires a été atteint en Suisse par l'activité de base, soit la presse et les médias en ligne, le commerce sur Internet - les portails de ventes - a atteint 15%. Ringier souhaite doubler cette part dans les années à venir et ce, non pas au détriment des autres activités, mais grâce au potentiel de croissance.

Plusieurs titres phares de Ringier ont vu leur tirage baisser en 2011, dont le "Blick" (208'360 exemplaires/contre 214'880 en 2010), le gratuit "Blick am Abend" (321'095/329'418) ou la "Schweizer Illustrierte" (198'660/213'243).

Les principales publications francophones sont également en recul. Le quotidien "Le Temps" (participation minoritaire de Ringier) a reculé (42'433/44'450), tout comme "L'Illustré" (86'264/90'369). Cet hebdomadaire a toutefois enregistré un record de lecteurs (367'000) pour l'année de ses 90 ans. Le tirage de L'"Hebdo", qui a fêté ses 30 ans, est resté stable (45'219/45'784).

ATS