Toute l'actu en bref

Lors des premiers mois de 2016, la demande mondiale a baissé drastiquement, entraînant les prix vers des niveaux historiquement très bas, rappelle Cremo (archives).

KEYSTONE/JEAN-CHRISTOPHE BOTT

(sda-ats)

Le bénéfice net du groupe laitier fribourgeois Cremo a dégringolé en 2016. Il a atteint 332'000 francs, contre 6,7 millions une année auparavant.

Le bénéfice avant intérêts, impôts et amortissements a lui chuté de 40% à 21,3 millions de francs. Et le chiffre d'affaires a diminué de 4,9% à 510,3 millions, selon le rapport annuel publié mercredi par l'entreprise basée à Villars-sur-Glâne.

Lors des premiers mois, la demande mondiale a baissé drastiquement, entraînant les prix vers des niveaux historiquement très bas, dit Cremo. La Chine, qui avait constitué d'importants stocks au cours des années précédentes, aurait en partie influencé cette baisse.

Pression sur les prix

Puis les incertitudes liées au Brexit et à la politique américaine ont renforcé le franc, avec un impact négatif sur les exportations. Sur le marché suisse, les prix étaient sous pression, sous l'effet notamment du tourisme d'achat à l'étranger qui n'a pas diminué. La quantité de lait livré a reculé de 5,8% par rapport à l'année précédente.

Cremo a utilisé une provision qu'elle avait faite pour l'écoulement du stock de beurre (3,5 millions), et un montant prélevé sur la correction de valeur des stocks (1 million). Le résultat intègre aussi un gain de 700'000 francs réalisé sur une vente d'immeuble.

Les effectifs du groupe sont restés à peu près stables. Cremo emploie 826 employés, pour 744 postes à temps complets.

ATS

 Toute l'actu en bref