Le groupe SIX a été moins rentable l'an dernier. La société zurichoise, opérateur notamment de la Bourse suisse, a vu son bénéfice net se contracter de 6,2% à 207,2 millions de francs.

La comparaison est toutefois biaisée avec l'exercice 2016, qui avait bénéficié d'un apport de 26 millions de francs, lié à la vente d'un immeuble. Corrigé de cet effet exceptionnel, le bénéfice net a gagné 6,2% l'an dernier, a précisé mercredi SIX dans son communiqué.

Le chiffre d'affaires a progressé de 5,8% sur un an pour s'établir à 1,94 milliard de francs, grâce à la bonne tenue des activités de négoce boursier, des opérations de dépôt et des services de paiement.

Parallèlement, les charges ont aussi pris l'ascenseur (+7,3% à 1,66 milliard de francs), en raison surtout des acquisitions effectuées en 2017, comme celle de l'allemand VÖB-ZVD Processing, spécialisé dans le paiement par cartes. SIX avait aussi repris en août certaines activités liées aux terminaux du zurichois Aduno.

Mots clés

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.