Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Les charges de l'acquisition du finlandais Sanitec ont continué de peser sur la rentabilité de Geberit après neuf mois. Alors que les ventes du spécialiste saint-gallois des techniques sanitaires ont bondi en l'espace d'un an, son bénéfice net a chuté de 18,2%.

Les ventes ont progressé de 21,8% à 1,97 milliard de francs et le bénéfice net s'est établi à 338,4 millions de francs.

Le résultat opérationnel (EBIT) ajusté atteint de son côté une légère hausse de 1,3%, à 483,3 millions de francs, a indiqué mardi le groupe dans un communiqué. Le bénéfice avant intérêts, impôts, dépréciations et amortissements (EBITDA) décolle de 4% à 557,1 millions de francs.

Au troisième trimestre, le chiffre d'affaires s'est établi à 665 millions de francs, en augmentation de 25,3%. Pour Geberit, l'année 2015 a été marquée par les effets de l'acquisition du finlandais Sanitec. Le groupe a présenté des résultats ajustés des coûts de transaction, d'intégration et de financement de l'opération.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.








Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS