Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Adecco a vu son bénéfice net reculer d'un cinquième au deuxième trimestre à 113 millions d'euros (135,8 millions de francs). Le chiffre d'affaires du numéro un mondial du placement de personnel a augmenté de 1% par rapport à la même période en 2011, à 5,2 milliards (6 milliards de francs).

En Suisse, le tassement s'est inscrit à 12% à 109 millions d'euros (130 millions de francs), alors qu'il s'est porté en Espagne à 11%, soit 166 millions (199 millions de francs)

Les revenus ont le plus fortement diminué en France, soit de 13% à 1,38 milliard d'euros (1,2 millions de francs). Le recul a atteint un niveau identique en Italie, le chiffre d'affaires s'y établissant à 245 millions d'euros (294 millions de francs).

Croissance en Amérique du Nord

Au niveau opérationnel, le résultat avant intérêts, impôts et amortissements (EBITA) a diminué de 7% pour atteindre 185 millions d'euros (222 millions de francs), indique jeudi le groupe zurichois d'origine vaudoise.

Patrick De Maeseneire, directeur général cité dans le communiqué, note que la croissance des revenus diffère selon les régions. Elle s'est notamment accélérée de 2% en Amérique du Nord. En Allemagne et en Italie en revanche, la demande a ralenti et un recul a même été enregistré au Japon. L'optimisation des coûts reste l'une des priorités du groupe, ajoute-t-il.

Pour mémoire, en mars dernier, le groupe né en 1996 de la fusion des groupes vaudois Adia et français Ecco, avait annoncé une réorganisation de ses affaires outre-Jura, avec notamment le regroupement sous un même toit des marques Adecco et Adia. La mesure doit entraîner la suppression de 530 emplois sur un total de 6300 dans l'Hexagone.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS