Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Les maigres espoirs helvétiques de la semaine à Gstaad reposent sur Marc-Andrea Hüsler.

Seul Suisse engagé en simple, le Zurichois de 22 ans entre en lice mardi à 17h20 au J. Safra Sarasin Swiss Open. Son adversaire sera le revenant Nicolas Almagro.

Battu en qualifications l'an dernier à Gstaad puis ensuite aux Swiss Indoors de Bâle, Marc-Andrea Hüsler ne s'est encore jamais aventuré dans le tableau principal d'un tournoi ATP. Il pourra s'y essayer mardi grâce à l'invitation reçue des organisateurs bernois. Une "wild card" qui récompense sa progression des derniers mois dans la hiérarchie mondiale, lui qui a entamé l'année au 600e rang et qui pointe aujourd'hui à la 402e place à l'ATP.

"C'est une grosse opportunité pour moi, une chance de pouvoir montrer au plus haut niveau ce que je suis capable de faire. C'est également l'occasion d'emmagasiner de l'expérience", a expliqué le grand gaucher (1m96), lundi après sa défaite au 1er tour du double.

Jusqu'ici, Marc-Andrea Hüsler n'a quasiment pas quitté le circuit Future - le 3e niveau chez les professionnels -, où il a obtenu quelques succès prometteurs, à l'image du titre glané fin juin à Tulsa aux Etats-Unis.

Ce ne sont toutefois pas ces résultats qui l'ont fait (un peu) connaître, mais une sélection en Coupe Davis en février au 1er tour du Groupe mondial au Kazakhstan. Il n'avait d'ailleurs pas démérité à Astana, s'inclinant en cinq manches en double avec Luca Margaroli, avant de remporter l'un des deux matches sans enjeu disputés le dimanche.

"La Coupe Davis a été belle expérience et j'espère bien encore être de la partie pour le barrage en septembre contre la Suède. C'est l'un de mes grands objectifs de la fin de saison", a-t-il relevé.

Un adversaire fragilisé

Mais avant cela, Marc-Andrea Hüsler aura droit mardi à son baptême du feu à Gstaad face à un ancien ténor du circuit, Nicolas Almagro. L'Espagnol, qui a été 9e mondial en 2011 et été sacré dans l'Oberland en 2010, tente un retour au premier plan après avoir été blessé de longs mois à un genou, ce qui l'a fait plonger au 661e rang à l'ATP.

Revenu en juin, neuf mois après une nouvelle opération, Nicolas Almagro a perdu les trois matches qu'il a disputés jusqu'ici, qui plus est face à des joueurs peu cotés. C'est dire que Marc-Andrea Hüsler semble avoir un bon coup à jouer dans la Roy Emerson Arena.

"Je ne sais pas exactement dans quelle forme il se trouve. Mais j'espère bien avoir ma chance. Je vais essayer de me montrer solide sur mon service, tout en tentant de raccourcir les échanges", a expliqué le joueur de Rüschlikon. "Je sens la nervosité qui monte gentiment. Mais c'est surtout l'envie de bien faire qui m'anime en pensant à ce premier match parmi l'élite", a-t-il conclu.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS