Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le FC Barcelone a conclu sa saison en beauté, décrochant la 28e Coupe du Roi de son histoire.

Les Catalans se sont imposés 2-0 après prolongation face au FC Séville en finale à Madrid, alors qu'ils ont dû évoluer à dix contre onze pendant près d'une heure. C'est Jordi Alba qui a débloqué la situation, inscrivant du pied gauche son premier but de la saison à la 97e minute. Le latéral gauche profitait alors du premier éclair de génie de Lionel Messi, auteur depuis le rond central d'une somptueuse passe en profondeur dans le dos des défenseurs sévillans. Neymar scellait le score à la 122e, sur une nouvelle passe décisive de Messi.

Cette finale face au tout frais vainqueur de l'Europa League avait pourtant semblé virer au cauchemar pour le Barça, auteur de son deuxième doublé Liga/Copa del Rey d'affilée. Privé dès la 37e minute de Mascherano (expulsé pour une faute de dernier recours sur Gameiro), son entraîneur Luis Enrique a en effet vu le "Pistolero" Luis Suarez (14 buts dans ses cinq matches précédents) sortir sur blessure à la 57e.

En manque d'inspiration avant même de se retrouver en infériorité numérique, le FC Barcelone a su faire le dos rond. La meilleure occasion du FC Séville tombait à la 50e, lorsque ter Stegen était sauvé par son poteau droit sur un tir de Banega. Le vent tournait juste avant la fin du temps réglementaire, lorsque Séville était également réduit à dix après l'expulsion de l'indispensable Banega. Le Barça retrouvait alors des espaces et de la jouerie, et mettait son adversaire k.o. quelques minutes plus tard.

ATS