Toute l'actu en bref

Le secteur du bâtiment a fortement contribué à la progression du baromètre conjoncturel du KOF (archives).

KEYSTONE/URS FLUEELER

(sda-ats)

Les entreprises se montrent plus optimistes vis-à-vis de la croissance en Suisse. Le baromètre conjoncturel du KOF a poursuivi sa hausse en mars pour se fixer à 107,6 points.

Le baromètre conjoncturel du Centre de recherches conjoncturelles (KOF) de l'Ecole polytechnique fédérale de Zurich (EPFZ) a gagné 0,7 point sur un mois, a indiqué le KOF jeudi. Son niveau indique que, dans un proche avenir, l'économie helvétique pourrait enregistrer une croissance supérieure à la moyenne.

Le secteur du bâtiment a fortement contribué à la progression de l'indice. Il est suivi par le domaine financier. La consommation intérieure a également tiré le baromètre conjoncturel à la hausse.

Pessimisme sur les exportations

"Les indicateurs de l'industrie et de l'hôtellerie sont, en revanche, demeurés pratiquement inchangés par rapport au mois précédent", poursuit le centre de recherches. Un signal légèrement négatif émane même de l'économie d'exportation.

Au niveau de l'industrie de transformation, une éclaircie a été observée auprès des architectes. Les secteurs électrique et chimique font également preuve de plus d'optimisme. L'industrie textile et métallurgique se montre, par contre, moins confiante.

Tous secteurs confondus, l'appréciation de la situation des affaires a connu une amélioration, tout comme l'évaluation des produits intermédiaires et des stocks. Mais les perspectives concernant la production, les commandes et l'emploi font l'objet d'une appréciation plus pessimiste que précédemment.

ATS

 Toute l'actu en bref