Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Les contributions positives les plus fortes viennent du bâtiment, suivi par les indicateurs de l’hôtellerie et de la consommation intérieure (archives).

KEYSTONE/SIGI TISCHLER

(sda-ats)

Le baromètre conjoncturel du KOF s'est repris, après sa baisse de 3,7 points en janvier, à 107,6 points (chiffres révisés). En février, l'indicateur a progressé de 0,4 point, pour atteindre 108 points.

"Le recul de janvier a ainsi été en partie corrigé", et le baromètre "s'est stabilisé à un niveau nettement supérieur à sa moyenne pluriannuelle", relève mercredi le Centre de recherches conjoncturelles (KOF) de l'Ecole polytechnique fédérale de Zurich (EPFZ). L'éclaircie amorcée début 2017 semble donc se poursuivre.

Les secteurs du bâtiment a fourni une forte contribution positive, tout comme l'hôtellerie et la consommation intérieure. Les indicateurs du secteur financier et des exportations sont en revanche pratiquement demeurés inchangés par rapport au mois précédent, alors qu'un un signal légèrement négatif est globalement perceptible dans l'industrie.

Signaux divergents

Si l'on observe plus en détail ce secteur, des signaux divergents ont amené à une tendance légèrement négative dans l'industrie de transformation, remarque le KOF. Des signaux même nettement négatifs viennent de la construction mécanique.

En revanche, une sensible éclaircie semble poindre dans l'industrie électrique et le secteur du papier. L'industrie du bois et le textile se montrent également un peu plus optimistes que précédemment. Les autres secteurs industriels n’ont enregistré pratiquement aucun changement par rapport au mois précédent, précise le KOF.

Pour mémoire, le baromètre est un indicateur compilant et pondérant plusieurs variables susceptibles de prévoir à court terme l'évolution de la conjoncture en Suisse.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS