Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Suite à l'annonce de la fermeture du siège de Merck Serono, Genève est sous le choc du plus gros licenciement collectif jamais opéré dans le canton. Le Conseil d'Etat veut se battre pour trouver des alternatives. Le canton de Vaud entend se montrer "solidaire".

"Les conséquences financières de la fermeture de Merck Serono pour Genève ne peuvent pas encore être chiffrées mais ce n'est de toute façon pas le problème numéro un", a déclaré à l'ats Pierre-François Unger, président du Conseil d'Etat genevois. Selon lui, l'aspect humain est largement plus problématique.

"Informé de manière officielle lundi, le Conseil d'Etat a pris des dispositions pour que le Service de l'emploi puisse absorber l'arrivée massive des demandeurs d'emploi", a ajouté le conseiller d'Etat François Longchamp au "12h45" de la RTSun. Ce dernier a déclaré que cette fermeture est "une triste nouvelle" pour Genève.

Le Conseil d'Etat genevois va également vérifier la qualité du plan social et observer si des alternatives - rachat de certaines activités par exemple - sont possibles, a précisé Pierre-François Unger.

"Tout le bassin lémanique touchée"

La décision de Merck Serono touche toute l'économie du bassin lémanique. "C'est un séisme pour Genève" et Vaud entend se montrer "solidaire", a affirmé Philippe Leuba, conseiller d'Etat vaudois responsable de l'économie.

Le ministre a indiqué avoir craint que les dégâts soient plus grands pour le canton de Vaud. Quelque 80 postes seront biffés sur les trois sites vaudois, mais 130 postes devraient être transférés de Genève sur Vaud. Mais "le malheur des uns ne fait pas le bonheur des autres", a déclaré le ministre interrogé par l'ats.

Du côté de l'association Employés Suisse, la fermeture du siège de Merck Serono à Genève est "une pilule amère" pour la branche de la chimie et de la pharmacie. On doit maintenant lutter pour le maintien de ces emplois en Suisse, a précisé l'organisation.

ATS