Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le bateau à vapeur "Rhône" lors de la 22e parade navale en mai 2017, au large de Cully VD.

KEYSTONE/THOMAS DELLEY

(sda-ats)

Le "Rhône" sera retiré du service cet automne en vue d'une rénovation générale. Le bateau Belle Epoque de la Compagnie de navigation sur le Léman (CGN) pourrait fendre à nouveau les eaux du lac fin 2020, début 2021, "sous toutes réserves".

Construit en 1927 par Sulzer Frères à Winterthour, le "Rhône" a besoin d'un sérieux coup de jeune. Avant une quasi-reconstruction, il effectuera des courses spéciales le 27 août à partir de Lausanne et de Morges (VD) ainsi que les 17-18 septembre à Genève et Lausanne, explique lundi la CGN.

Ensuite, le bateau sera retiré et préparé en 2018 à la rénovation. Si tout se passe au mieux, les travaux pourraient se dérouler en 2019, avec une remise en service fin 2020 ou au printemps 2021, précise Maurice Decoppet, président de l'ABVL (Association des amis des bateaux à vapeur du Léman).

A son avis, la facture devrait atteindre entre 14 et 15 millions de francs, soit une somme très proche de celle consacrée au renouveau de l'"Italie". Le financement pourrait incomber dans une large mesure aux trois cantons lémaniques, avec une participation de l'association. Mais il faut encore obtenir "l'aval politique" pour une telle opération, souligne Maurice Decoppet.

Aujourd'hui, une rénovation globale du "Rhône" s'impose afin qu'il réponde aux normes de l'Office fédéral des transports. Une nouvelle chaudière, plus économique, doit notamment être installée, sans parler des dispositifs incendie ou des sanitaires. Après le "Rhône", le "Simplon" nécessitera une révision partielle, puis viendra le tour de l'"Helvétie".

www.cgn.ch/rhone

ATS