Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le festival Belluard a terminé dimanche sur un bilan réjouissant: grâce à un nouveau tarif unique, des spectacles entièrement bilingues et une météo exceptionnelle, la fréquentation est en nette augmentation.

La thématique Forteresse en Europe a su trouver un public enclin à la réflexion, aux rencontres et aux découvertes, écrivent les organisateurs à l'issue de cette 32e édition de dix jours. Sept créations avaient été retenues et les histoires mises en scène sur la migration dans des perspectives multiples et inhabituelles ont convaincu les spectateurs.

Le Belluard avait misé cette année sur de gros changements qui ont apparemment fait mouche. Le tarif unique était de 15 francs et le système des invitations a été supprimé. Résultat, les recettes dépassent largement les précédentes éditions. Le nombre d'entrées payantes a atteint 2989 et environ 5000 personnes ont assisté aux spectacles gratuits.

Pour la première fois, le Belluard a instauré les tickets suspendus destinés aux personnes à revenu modeste. Le public s'est montré généreux et a offert 77 tickets suspendus qui ont tous trouvé preneur. Le festival a collaboré avec plusieurs associations de la région pour les distribuer.

Ces changements structurels seront reconduits l'année prochaine. La 33e édition du Belluard Bollwerk International aura lieu du 23 juin au 2 juillet 2016.

ATS