Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Plusieurs centaines de bâtiments ont été détruits ou endommagés par les coulées de boue dans la région de Santa Barbara.

KEYSTONE/EPA SANTA BARBARA COUNTY FIRE/MIKE ELIASON / SANTA BARBARA

(sda-ats)

Le bilan des coulées de boue, qui ont dévasté mercredi le comté de Santa Barbara, en Californie, s'est alourdi à 17 morts après que les sauveteurs ont trouvé deux nouveaux corps, a annoncé le shérif du comté. Au moins 13 autres personnes sont encore portées disparues.

"Nous réalisons que cela va être un parcours long et difficile pour nous tous et notre communauté", a indiqué le shérif. Le comté a également confirmé 28 blessés. Quelque 30'000 personnes faisaient mardi l'objet d'évacuations obligatoires ou étaient appelées à quitter les lieux.

Dans cette région, d'ordinaire l'une des plus bucoliques et majestueuses de Californie, les pluies torrentielles de lundi et mardi, les premières depuis dix mois, se sont transformées en véritables calamités.

Des crues soudaines ont alors ravagé des flancs privés de leur végétation protectrice à la suite des feux de forêt qui ont dévasté l'Etat en décembre, en particulier le comté de Santa Barbara, situé le long de la côte du Pacifique à une centaine de kilomètres au nord de Los Angeles.

Plus de victimes attendues

Sur les milliers d'habitants qui avaient reçu l'ordre d'évacuer la zone avant les pluies, seuls 10% à 15% des personnes concernées l'ont respecté, ont dit les pompiers. Les secouristes, à l'aide de chiens et d'hélicoptères, ont sauvé une cinquantaine de personnes coincées dans les décombres, notamment mardi une adolescente de 14 ans.

Les coulées de boue ont renversé des arbres, ont détruit des voitures et ont recouvert d'une épaisse couche de boue des zones résidentielles. Une centaine d'habitations ont été détruites et plusieurs centaines de bâtiments ont été endommagés, a précisé la porte-parole des pompiers.

"Cela ressemblait à un champ de bataille de la première guerre mondiale", a dit le shérif. Selon lui, le nombre de victimes pourrait augmenter à mesure que les équipes de secours fouillent les maisons détruites.

Les communautés huppées de Montecito et de Carpenteria, où habitent des célébrités telles qu'Oprah Winfrey, Ellen DeGeneres et Rob Lowe, ont été les plus touchées. Des hôtels historiques, comme le Montecito Inn que Charlie Chaplin a fait construire il y a 90 ans, ont été endommagés.

Dans le secteur de Romero Canyon, coupé du monde, les autorités ont dû héliporter quelque 300 personnes prises au piège.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS