Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

"Nous ne sommes pas sortis de cette situation d'urgence, nous n'en sommes même pas proches", a indiqué Mark Ghilarducci, directeur de l'Agence des situations d'urgence du gouverneur de Californie (Cal OES), lors d'une conférence de presse.

KEYSTONE/AP/JAE C. HONG

(sda-ats)

Le bilan des violents incendies en Californie s'est alourdi vendredi à 33 morts. L'intensification du vent dans la région inquiète les pompiers.

"Nous ne sommes pas sortis de cette situation d'urgence, nous n'en sommes même pas proches", a indiqué Mark Ghilarducci, directeur de l'Agence des situations d'urgence du gouverneur de Californie (Cal OES), lors d'une conférence de presse. "Mais nous constatons quelques progrès", a-t-il relevé. "Nous prendrons le dessus sur ces flammes".

Le responsable de la lutte contre les incendies pour la Californie Ken Pimlott a indiqué que plus de 9000 pompiers luttaient vendredi contre 17 grands incendies, qui sévissent surtout dans le nord de cet Etat, le plus peuplé des Etats-Unis. Près de 90'000 hectares sont partis en fumée depuis dimanche soir.

Selon un tweet vendredi soir du service des pompiers Calfire, quelque 5700 maisons et commerces ont été réduits en cendres dans toute la Californie depuis dimanche. La précédente estimation, remontant à mercredi matin, était de 3500.

Trente-trois morts

"Nous avons fait quelques progrès importants", a relevé Mark Ghilarducci. "Trois incendies peu étendus ont été circonscrits" et "nous avons augmenté les zones circonscrites sur certains des gros incendies", a-t-il expliqué.

Mais les efforts des pompiers pourraient être compliqués par le vent qui devrait reprendre de la vigueur dans le courant de la nuit, soufflant jusqu'à 72 km/h.

Les autorités ont confirmé dans l'après-midi la mort de 32 personnes.

En début de soirée, plusieurs médias rapportaient le décès d'un adolescent dans le comté de Mendocino, portant le bilan à 33 morts au moins. Contacté par l'AFP, le bureau du shérif n'était pas immédiatement joignable.

Meurtriers

Le shérif du comté de Sonoma avait annoncé dans l'après-midi un 18e décès, ce qui fait du "Tubbs Fire" le troisième plus meurtrier dans l'histoire de cet Etat de la côte ouest américaine. Il est devancé par le "Griffith Park Fire" dans le comté de Los Angeles qui avait fait 29 morts en 1933 et par les 25 morts du "Tunnel-Oakland Hills" en 1991.

Deux autres feux sont entrés vendredi dans le classement des vingt feux les plus meurtriers de Californie: le "Redwood Valley" avec 9 morts (10e position) et le "Cascade" avec 4 morts (18e position).

Le shérif du comté de Sonoma Rob Giordano a précisé que ses services avaient reçu des signalements portant sur 1308 personnes disparues, dont 1052 ont finalement été localisées. Des ordres d'évacuation sont toujours en vigueur dans plusieurs villes des comtés viticoles de Napa et Sonoma.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS