Toute l'actu en bref

Le produit bio le plus apprécié est l'oeuf (archives).

KEYSTONE/CHRISTIAN BEUTLER

(sda-ats)

Le bio a le vent en poupe. En 2016, 386 producteurs se sont annoncés pour obtenir le "Bourgeon" pour le 1er janvier, dont 112 en Suisse romande. Du jamais vu depuis les années 1990. Le marché bio a aussi continué de progresser.

L'année dernière, 6144 producteurs travaillaient selon le cahier des charges de Bio Suisse, a indiqué mardi l'association dans un communiqué. La viticulture "connaît une véritable explosion de reconversions: 26 vignerons de plus misent sur le Bourgeon". La surface de vigne cultivée en bio augmente ainsi d'un tiers.

Les producteurs bio cultivent en tout quelque 140'000 hectares, ce qui correspond à une proportion de 13,4% de l'ensemble de la surface agricole.

Le marché bio a quant à lui crû d'environ 7,8%, contre 5,2% en 2015. Le chiffre d'affaires a dépassé pour la première fois les 2,5 milliards de francs et la proportion de bio par rapport à l'ensemble du marché alimentaire a atteint 8,4%.

L'oeuf a la cote

Et en Suisse romande, encore à la traîne en 2014, les chiffres d'affaires et les parts de marché ont progressé plus fortement que la moyenne. Toujours plus de consommateurs se décident pour le bio.

Concrètement "une bonne moitié des consommateurs achètent chaque jour ou plusieurs fois par semaine des produits bio", illustre Bio Suisse. "La Suisse reste donc championne du monde de la consommation bio".

Comme les années précédentes, ce sont les produits frais qui dominent l'ensemble du panier bio (deux tiers) avec un chiffre d'affaires de 1,25 milliard de francs. Le produit bio le plus apprécié est l'oeuf, suivis des légumes, puis du pain frais. Les parts de marché de ces trois produits sont toutes supérieures à 20%.

ATS

 Toute l'actu en bref