Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Tennis - A Séville, Rafael Nadal a donné à l'Espagne une cinquième Coupe Davis. Le Majorquin a marqué le point de la victoire en s'imposant en quatre sets, 1-6 6-4 6-1 7-6 (7/0), devant Juan Martin del Potro.
Rafael Nadal connaît à son tour le bonheur suprême d'un joueur de tennis: gagner le simple décisif d'une finale de Coupe Davis. Cette victoire contre un adversaire valeureux mais terrassé par la fatigue, fut acquise après 4h08' de jeu. Incapale de gagner ses... quatre premiers jeux de service pour être mené 6-1 1-0 40-0, Rafael Nadal a pris progressivement le contrôle du match face à un Del Potro qui avait encore dans les jambes les séquelles de son marathon perdu de... 4h46'' vendredi contre David Ferrer.
Malgré la fatigue, Del Potro a eu le mérite de pousser Nadal dans ses derniers retranchements au quatrième set. L'Argentin a, ainsi, mené 5-3 30-15 sur son service avant d'être rattrapé par cette nervosité qui peut paralyser son bras dans les moments cruciaux. Nadal pouvait recoller au score avant de s'imposer 7/0 au tie-break devant un Del Potro qui avait crié pouce.
L'Espagne avait pris vendredi une option décisive sur la victoire en menant 2-0 après la première journée. En gagnant le double de samedi grâce à la paire Nalbandian/Schwank, les Argentins n'avaient obtenu qu'un susris de 24 heures. Leur tâche à Séville s'apparentait bien à une véritable mission impossible. L'Argentine est la première nation de l'histoire à perdre ses quatre premières finales.

ATS