Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le succès de l'iPad d'Apple a porté le marché informatique helvétique vers les sommets l'an passé. Les ventes d'ordinateurs portables et de bureau ont bondi de 19,3% au regard de 2010, à 2,52 millions d'unités. Pour la première fois, Apple devient le numéro un en Suisse.

En excluant les tablettes, marché dont la marque à la pomme contrôle 84%, la situation apparaît sous un jour radicalement différent, a indiqué mercredi le consultant Robert Weiss dans l'édition 2012 de son "Livre blanc" analysant l'évolution du marché suisse de l'informatique. La croissance n'atteint alors plus que 3,3% à 2,07 millions d'appareils.

Apple devant

A lui seul, le segment des ordinateurs portables et des tablettes a affiché un bond de 29,2% à 1,83 million d'appareils. Son chiffre d'affaires a pour sa part crû de 11% à 2,22 milliards de francs. En y ajoutant les téléphones intelligents ou smartphones, dont les ventes ont augmenté l'an passé de 22,9% à 1,39 milliard de francs, le total de la branche s'affiche à 4,4 milliards, soit 9,8% de plus qu'en 2010.

Au final, Apple, avec une part de marché de 27,3%, se hisse au premier rang, détrônant Hewlett Packard (HP) qui se retrouve en deuxième place (26,8%). La troisième marche du podium est occupée par Acer (13%), devant Dell (6,9%) et Lenovo (5,2%).

Bond des ventes de tablettes

L'an passé, les ventes de tablettes ont plus que quadruplé à 452'000 unités. Leur chiffre d'affaires a pour sa part plus que triplé passant de 100 à 370 millions de francs. Avec son iPad, l'entreprise à la pomme croquée dont le cofondateur Steve Jobs est décédé en octobre dernier, a raflé la mise, en dépit des dizaines de modèles lancés par ses concurrents.

Si la part de marché de l'iPad a reculé de 92,7 à 84,1% l'an passé, Apple n'en a pas moins vendu 278'000 exemplaires de plus qu'une année auparavant. Dans le même temps, les ventes cumulées de concurrents n'ont progressé que de 64'000 unités.

ATS