Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Après avoir terminé dans le vert la veille, la Bourse suisse a clôturé en nette baisse mercredi. L'indice SMI regroupant les 20 valeurs vedettes a chuté de 2,4% à 8548,51 points.

Le SLI a perdu 2,47% à 1269,15 points et le SPI 2,18% à 8719,96 points. Sur les trente blue chips, seul Adecco (+0,1%) a fini en légère hausse.

Peu de risques de contagion

La crainte d'un atterrissage brutal de l'économie chinoise rend les investisseurs nerveux. Les récentes mesures prises par la Banque centrale chinoise (PBOC) n'ont pas empêché la Bourse de Shanghai de reculer encore mercredi.

Goldman Sachs estime toutefois que les risques de contagion sont faibles. D'autres experts relèvent que les récents replis étaient exagérés. De manière générale, la volatilité des marchés risque de persister ces prochains jours.

Syngenta en fort recul

Dans le détail, Syngenta a plongé de 18,2% à 309,90 francs, après un plus haut niveau du jour à 398 francs. Une heure environ avant la clôture, Monsanto a renoncé à son projet de fusion avec le groupe bâlois. En mai, lorsque la firme américaine avait annoncé son intention de rapprochement, le titre de Syngenta avait progressé dans une mesure à peu près équivalente à sa chute de mercredi.

Transocean a reculé de 8%. Sonova (-2,8%) a aussi nettement baissé. Clariant (-2,6%), Richemont (-2,3%) et Lonza (-2,2%) ont également toutes cédé plus de 2%.

Sur le plan bancaire, UBS a perdu 2,6%. Credit Suisse a chuté de 2%. Morgan Stanley a placé le titre dans la liste des opportunités d'achat parmi les titres les plus survendus en Europe. LafargeHolcim (-1,4%), qui se trouve aussi dans cette liste, n'en a également pas profité.

Roche et Novartis ont perdu respectivement 2% et 2,2%. Nestlé (-1,6%) a un peu mieux résisté. Le titre avait même évolué dans le vert en cours de séance.

Zurich Insurance a fini en recul de 1,5%. Deutsche Bank a abaissé l'objectif de cours.

Geberit résiste

Adecco est le seul gagnant du jour. Geberit, Kühne+Nagel (chacune -0,5%) et SGS (-0,6%) se sont bien défendus.

Sur le marché élargi, Feintool a gagné 0,9% après avoir publié des chiffres semestriels, conformes aux attentes. Evolva a perdu 7,3%. Ses résultats semestriels ont été accompagnés de l'annonce d'une augmentation de capital censée rapporter un produit brut de 60 millions de francs. Le montant élevé de cette hausse a surpris les experts.

ATS