Navigation

Le Brésil, 1ère destination des managers suisses en Amérique latine

Ce contenu a été publié le 22 juin 2014 - 14:21
(Keystone-ATS)

Les managers suisses n'ont pas attendu que le Brésil décroche l'organisation de la Coupe du monde de football 2014 pour s'intéresser au pays le plus peuplé d'Amérique latine. Selon une étude, plus de quatre fois sur dix un vol d'affaires vers cet ensemble de pays a pour destination le Brésil.

Le taux ressort ainsi à 41,6%, révèle un document fourni par le prestataire dans le domaine des voyages d'affaires AirPlus, filiale de Lufthansa. Derrière le Brésil et ses plus de 200 millions d'habitants, figure le Mexique (avec sa population de 120 millions d'habitants) avec une part du marché de 16,3%.

Les troisième et quatrième places sont occupées par la Colombie et l'Argentine. Les deux pays, plus de 40 millions d'habitants chacun, affichent des coefficients respectifs de 7,9% et de 7,5%.

Sao Paulo recherchée

Le premier rang du Brésil s'est évidemment renforcé ces derniers mois avec la perspective du début de la Coupe du monde le 12 juin dernier. AirPlus a relevé un taux de croissance de 12,5% vers la destination au cours du premier trimestre de cette année par rapport à la période correspondante de 2013.

Dans le détail, la ville la plus recherchée au sein du géant lusophone est Sao Paulo. La plus grande cité brésilienne, plus de 11 millions d'habitants, considérée comme la capitale économique et financière du Brésil, a ainsi concentré 71% de tous les buts de déplacement à partir de la Suisse.

Les managers helvétiques concernés ont réservé à hauteur de 66,8% un vol en classe affaires. Ce taux ressort nettement supérieur à la moyenne de 50,4% relevée généralement pour les vols intercontinentaux dans le domaine des voyages pour l'entreprise.

Partenaire commercial

Au-delà du seul football, AirPlus rappelle que l'objectif des managers consiste à se rendre dans le pays qui est le principal partenaire commercial de la Suisse en Amérique latine. La Suisse a ainsi exporté pour 2,2 milliards de francs l'an passé à destination du Brésil.

De son côté, le Brésil a exporté des biens et services en Suisse pour 842 millions de francs. La Suisse dégage donc un excédent commercial conséquent avec Brasilia.

Les exportations suisses concernent principalement des produits pharmaceutiques et chimiques. Dans l'autre sens, il s'agit avant tout de biens agricoles.

Cet article a été importé automatiquement de notre ancien site vers le nouveau. Si vous remarquez un problème de visualisation, nous vous prions de nous en excuser et vous engageons à nous le signaler à cette adresse: community-feedback@swissinfo.ch

Partager cet article

Changer le mot de passe

Souhaitez-vous vraiment supprimer votre profil?