Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Berne - La Suisse ne figure plus sur la liste noire brésilienne des paradis fiscaux. En échange de ce retrait, les autorités helvétiques ont garanti à Brasilia que des négociations sur un nouvel accord de double imposition seraient entamées.
La Confédération a tenté par "différents moyens" d'être retirée de cette liste noire, sur laquelle elle avait été placée début juin, a indiqué le Secrétariat d'Etat aux questions financières internationales. La mise à l'index brésilienne était avant tout liée à l'accord d'entraide administrative entre la Suisse et les Etats-Unis.
Le secrétaire d'Etat au ministère des finances brésilien avait notamment fait part d'un "sérieux problème" entre les Etats-Unis et l'UBS concernant la transmission de données de clients aux autorités américaines.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS