Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le Brésil va investir quelque 17 milliards de dollars dans les transports publics, a annoncé la présidente Dilma Rousseff. Il veut tenter d'alléger les graves problèmes de mobilité urbaine en vue de la Coupe du monde de football de 2014 et des jeux Olympiques de 2016.

Le gouvernement central, les Etats et les municipalités vont investir un total de 32 milliards de reais (17 milliards de dollars) en tramways, métros et gare de bus, a dit Mme Rousseff dans un discours à Brasilia, sans préciser toutefois le calendrier.

Ces travaux vont bénéficier de manière directe à 53 millions de Brésiliens dans plusieurs villes du pays. "Les jeunes, les enfants et les adultes utilisent ces transports, et quand il s'agit de transport de masse, il s'agit de la population ayant les revenus les plus faibles", a-t-elle dit.

Avec 191 millions d'habitants, le Brésil fait face à de sérieux problèmes de déplacement dans les grandes villes comme Sao Paulo, Rio de Janeiro et Belo Horizonte, ce qui constitue son plus grand défi comme hôte des deux plus importants événements sportifs de la planète.

ATS