Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le Britannique Daniel Evans, 50e joueur mondial, a annoncé avoir subi un contrôle positif à la cocaïne en avril dernier.

Il a expliqué avoir ingéré la drogue hors compétition et pour des raisons "complètement étrangères au tennis".

Evans, âgé de 27 ans, a été contrôlé positif au tournoi de Barcelone, et la Fédération internationale (ITF) a annoncé qu'il serait suspendu à partir du 26 juin "dans l'attente de l'étude de son cas".

"C'est un jour très difficile pour moi et je voulais venir vous l'annoncer en personne, face-à-face", a affirmé Evans en se contentant de lire un communiqué sans répondre à des questions.

"J'ai commis une erreur et dois en subir les conséquences. Je n'ai aucune raison, ne serait-ce que pendant une seconde, de me justifier que ce j'ai fait était un comportement acceptable. Je demande pardon à tous ceux que j'ai laissé tomber, ma famille, mon entraîneur, mon équipe, mes sponsors, la Fédération britannique et mes fans", a ajouté le Britannique, devenu professionnel depuis 2006.

En 2007, la Saint-Galloise Martina Hingis avait été contrôlée positive à la cocaïne à Wimbledon et suspendue deux ans par l'ITF, tout comme le Français Richard Gasquet en 2009.

Dans ce dernier cas, le tribunal de l'ITF avait accepté de réduire de plus de deux mois sa sanction en reconnaissant qu'il avait pris la substance de manière involontaire. Gasquet avait notamment soutenu qu'il avait été "contaminé" par le baiser d'une jeune femme dans une boîte branchée de Miami.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS