Toute l'actu en bref

Grâce aux nouvelles offres du réseau Bus alpin, certains alpages suisses seront plus accessibles pour les randonneurs.

KEYSTONE/MAXIME SCHMID

(sda-ats)

Le Bus alpin s'agrandit et relie de nouvelles destinations touristiques. Le réseau des parcs suisses a rejoint l'association et la région Lenk-Simmental (BE) et Pany-St-Antönien (GR) ont été acceptées comme régions-membres.

L'organisation et ses partenaires relient des destinations touristiques qui n'étaient pas ou peu desservies par les transports publics. Ainsi, la ligne de bus Lenk-Iffigenalp, dans le Simmental (BE), sera renforcée, indique mardi l'association dans un communiqué.

Ce lieu est le point de départ pour des randonnées qui mènent aux cabanes du Wildhorn et du Wildstrubel, et même en Valais en passant par le col du Rawyl. Dans le Jura vaudois, les offres pour rejoindre les cols du Marchairuz et du Mollendruz ont été étoffées. D'autres régions bénéficient également d'améliorations.

Une période-test sera introduite durant l'été dans la région des Grisons Pany-St-Antönien. Trois alpages, atteignables uniquement en voiture, seront desservis par le bus alpin. Le but est de laisser son véhicule privé au profit des transports en commun.

Bus alpin compte actuellement 15 régions-membres. Le Réseau des parcs suisses, CarPostal, le Club Alpin Suisse, le Groupement suisse pour les régions de montagne et l'Association transports et environnement en sont les responsables nationaux.

ATS

 Toute l'actu en bref