Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le marché au poisson de Tsukiji est le plus vaste marché de produits de la mer du monde (archives).

KEYSTONE/AP/EUGENE HOSHIKO

(sda-ats)

La gouverneure de Tokyo a fait part mardi de son intention de déménager le célèbre marché au poisson de Tokyo du quartier de Tsukiji vers une zone plus excentrée de la baie de la capitale. Le site de Tsukiji ne sera toutefois pas abandonné.

Tsukiji, 80 ans d'existence, est le plus vaste marché de produits de la mer et primeurs du monde: il accueille chaque jour quelque 42'000 visiteurs, 19'000 véhicules, et propose 480 sortes de poissons, 270 variétés de fruits et légumes, pour un total de 3000 tonnes de marchandises vendues quotidiennement équivalant à une recette de 15 millions d'euros (16 millions de francs).

Vétuste, il ne peut plus être utilisé ainsi et les travaux ont déjà été lancés à quelques kilomètres de là, à Toyosu. Cependant, le dossier a été mis en suspens en raison de problèmes sanitaires, en attendant plus d'examens.

Car avant d'avoir une vocation de marché au poisson, Toyosu était occupé par une usine à gaz. L'espace vacant a été vendu à la municipalité en l'état, contaminé, et les travaux d'assainissement n'ont toujours pas été effectués conformément aux projets, selon les investigations demandées par la gouverneure.

Une commission d'experts a été mise en place et "nous pensons désormais que nous pouvons utiliser Toyosu (où tous les équipements frigorifiques sont déjà en place) moyennant de nouveaux travaux d'assainissement", a expliqué Yuriko Koike, lors d'une conférence de presse.

"Le calendrier se décidera au fil des discussions avec les grossistes et marchands", a-t-elle indiqué précisant que "Toyosu serait le marché central de gros et le centre logistique".

Lieux réhabilités

Parallèlement, Tsukiji ne disparaîtra pas. Les lieux seront réhabilités pour une utilisation commerciale, après un vide pour travaux, a-t-elle insisté, envisageant une exploitation conjointe entre pouvoirs publics et secteur privé. "Plusieurs options sont à l'étude", dont celle d'en faire notamment un espace de vente et restauration, un "parc à thème alimentaire", a précisé Mme Koike.

"Tsukiji est un nom connu, de par sa longue histoire, sa situation au coeur de Tokyo et sa renommée. Les touristes y viennent du monde entier et nous allons mettre en oeuvre une nouvelle stratégie pour continuer de développer cette marque", a déclaré l'élue.

De conception trop ancienne, sale et dangereux en cas de séisme, le marché est promis depuis des années à un déménagement, mais ce dernier, qui devait avoir lieu en novembre 2016 à Toyosu, a de nouveau été reporté après l'élection de Mme Koike qui voulait s'assurer que le site d'accueil était assez sain.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS